“Pratiques gesticulantes”, une exposition photographique

Le corpus photographique vise à rendre compte des pratiques et à enrichir la compréhension du terrain. Les photographies permettent de saisir des instants capturer sur le vif.

L’objet photo : choix d’un contraste couleur (mode de transport) et noir et blanc (le reste du paysage urbain). L’objectif est de mettre en avant le mode de transport utilisé. Ainsi l’œil est attiré par tout ce qui est en mouvement (marche, course, voiture, bus, notamment), afin d’identifier les éléments relatifs à la mobilité qui l’entourent, tout en insistant sur les modes de déplacements.

La démarche de recherche : la photographie permet de saisir la spontanéité des usagers lorsqu’ils se déplacent, des actions qui se produisent sans que celles-ci soient « réfléchies ». C’est ce qu’explique le sociologue et photographe François CARDI, ci-dessous :

“Guidé par une curiosité de sociologue, il s’agit plutôt d’un travail sur un temps long et discontinu, de portraits spontanées, réalisés selon l’intuition et la construction de l’ “instant décisif”, qui s’efforcent de saisir une apparence corporelle, une attitude, un comportement, parfois une interaction. La démarche gagne ainsi en possibilités de découverte d’éléments de la réalité sociale et de connaissances fugaces qu’une démarche plus classique et plus statiques aurait sans doute manqués. C’est dire que la démarche suppose que l’on n’ait pas à l’esprit une théorie à illustrer et des hypothèses que les clichés viendraient confirmer. Le travail de prise de vue se présente donc comme le résultat d’un regard de photographe sans la détermination forte des préoccupations du sociologue”.

Cardi.F. (2015). Une démarche inductive en sociologie visuelle : le commentaire analytique. Approches inductives. 2 (2). 67-94. https://doi.org/10.7202/1032607ar

L’ objectif de cette démarche est de nous permettre d’affiner notre perception des pratiques habitantes. Les villersois.e.s sont ainsi mis au centre de l’étude photographique, et directement acteurs de l’exposition réalisée dans le cadre de l’étude.

Le corpus photographique, fait également l’objet d’un travail sur l’utilisation de l’image dans la recherche. Comment celle-ci étaye et façonne les résultats de la recherche et comment la recherche participe à de nouvelle forme de production de l’image.